Pourquoi je reste à l'UDI.

December 14, 2017

C’est avec beaucoup de regrets et de tristesse que je suis amené à annoncer qu’à compter du 31 décembre 2017, je quitterai toutes mes fonctions au sein du Parti Radical pour demeurer membre de l’UDI.

 

Lorsque le Parti Radical, sous l’impulsion de son Président Laurent Hénart, a fait le choix d’engager un processus de rapprochement avec le Parti Radical de Gauche, je me suis évidemment engagé avec enthousiasme dans cette démarche. 

 

Ce grand Parti Radical auquel j’ai souvent rêvé en plus de 10 ans d’engagement, en tant que militant, Président des Jeunes Radicaux, responsable de fédération et élu. Création que j’aurais souhaité pouvoir accompagner. Je considère que nous partageons en effet un socle de valeurs communes qui rendaient possible et cohérent ce rassemblement du point de vue idéologique, et ce même si certaines options politiques divergent encore. 

 

Cependant, au fil des mois de travail, j’ai été amené à formuler quelques réserves qui portent notamment sur l’objectif politique de la création d’un grand Parti Radical. En effet, j’estime que nous n’avons pas levé toutes les ambiguïtés.

 

Je crois que nous devons nous engager dans la construction d’un grand rassemblement des centres dans le cadre d’une confédération ou d’une fédération permettant à chacun de conserver ses spécificités pour peser concrètement dans la vie politique française

 

En toute indépendance, nous pourrions ainsi défendre les réformes utiles portées par le Président de la République tout en apportant notre valeur ajoutée : notre connaissance des territoires, notre détermination à défendre la cohésion sociale et notre vision exigeante de l’Europe.

 

Je ne crois malheureusement pas que ce soit ce projet qui soit partagé par les Radicaux de gauche dont je respecte profondément l‘histoire et la volonté d’indépendance. Je crains cependant que cette posture implique un refus d’ouverture aux centres synonyme d’isolement.

 

Voilà pourquoi je fais le choix de demeurer membre de l’UDI, dont la volonté est d’être acteur de ce rassemblement en engageant des états généraux des progressistes. Il faut que des passerelles demeurent avec le Parti Radical. Car oui, je le crois, nous avons tous vocation à nous retrouver bientôt, dans la clarté.

 

Comme les Radicaux qui demeurent à l’UDI, je ne souhaite pas renoncer aux valeurs qui animent mon engagement. C’est pourquoi nous avons, dans le cadre d'un collectif, décidé de créer un espace d’échanges pour continuer de faire vivre le radicalisme au sein de l’UDI : « Génération 1901 ». Dans les semaines qui viennent, nous ferons en sorte d'organiser cet espace afin qu'il réponde aux besoins et attentes de chacun dans le cadre d'une UDI qui devra se réorganiser pour être plus forte.

 

Retrouvez-ici la tribune collective et soutenez la démarche! 

 

https://generation1901.wixsite.com/rassemblement

 

 

Please reload

Catégories
Please reload

Posts Récents
Please reload