Un débat frustrant sur France 3!

May 28, 2017

 

 

Quelle frustation en regardant le débat organisé par France 3 Picardie avec certains candidats sur la 6ème circonscription de l'Oise. Frustration car, outre la durée de l'émission bien trop courte, la qualité du débat n'était pas là.

Sur un sujet aussi essentiel que la sécurité, nous aurions dû avoir des candidats précis et clairs pour répondre aux préoccupations des gens. Au lieu de cela, nous avons assisté à une foire d'empoigne vraiment maladroite menée de bout en bout par un Michel Guiniot qui a su tirer (malheureusement efficacement) sur toutes les vieilles ficelles du FN.

Pour certains, ce n'est pas la compétence ou l'expérience qui faisaient défaut, mais le temps ou peut-être la concision. D'autres étaient en revanche animés par une forme d'angélisme qui nie manifestement la réalité. Et pour d'autres enfin, c'était clairement la maitrise du sujet qui était absente et qui amenait à des prises de position naïves et confuses.

Jamais n'a été abordée la délinquance en milieu rural où nombre de cambriolages sont perpétrés dans l'indifférence générale. Jamais n'ont été posées les questions utiles sur la gestion des gens du voyage qui posent de réelles difficultés pour les propriétaires publics ou privés de terrains. Nous n'avons en revanche pas échappé au traditionnel affrontement stérile entre les tenants de la prévention et les défenseurs de la répression.

Un bien mauvais débat donc où la question du terrorisme a été bâclée alors qu'évidemment il fallait s'intéresser à toutes les facettes du problème dans une même réflexion globale : détection des risques de radicalisation, action résolue sur les réseaux sociaux pour empêcher les embrigadements, renforcement considérable des moyens de renseignement pour approfondir les enquêtes en cours et mieux suivre les fichés S, action dans les prisons pour prévenir les radicalisations des plus jeunes et des plus fragiles, et amélioration de notre arsenal répressif.

De même pour l'insécurité. Certains préfèrent réduire à un simple "sentiment" ce problème qui pour de nombreuses personnes n'a rien d'abstrait. La délinquance et la violence frappent toujours plus durement les plus fragiles d'entre-nous. Renforcement des moyens de police et de gendarmerie, optimisation de leur présence sur le terrain par la simplification des tâches administratives, une meilleure coordination des services de police, de gendarmerie et de police municipale doivent être au coeur d'une action qui doit revaloriser la place de l'autorité dans notre société. Une autorité qui, pour être légitime, doit absolument être exemplaire. Là aussi il y a un chantier à ouvrir.

Tout cela demande évidemment des moyens financiers et humains mais également une révolution des pratiques et des mentalités. Le Député qui sera élu très bientôt devra non seulement agir au niveau national pour accompagner et influer sur les réformes futures, mais aussi faire pression sur les services de l'État en région pour faire respecter son autorité.

Donc, grande frustration. 

 

Le débat ici en ligne !

Please reload

Catégories
Please reload

Posts Récents
Please reload