Oise Hebdo, à propos de mon retrait