SE BATTRE POUR L'ENTREPRISE, LES COMMERÇANTS ET LES ARTISANS !

Notre territoire souffre de voir trop d’entreprises partir ailleurs, obligeant nos jeunes à quitter nos villes et nos villages.

 

Pour créer des emplois, nous devons nous battre pour favoriser la création d’entreprises, permettre l’installation d’industries fortes, défendre le maintien des commerces partout et préserver notre artisanat, le véritable moteur économique de notre pays. 

 Je me battrai à l’Assemblée nationale, en m’appuyant sur mon expérience dans le privé, pour changer les lois et faciliter la création d’entreprises en réduisant les contraintes administratives et les charges fiscales qui pèsent sur elles. 

ENGAGÉ POUR L'AGRICULTURE : DÉFENDRE NOS EMPLOIS, NOTRE TERROIR ET NOTRE IDENTITÉ.

 Depuis trop longtemps, notre agriculture a été sacrifiée parce que nous avons refusé de lui donner les moyens de se moderniser pour affronter la concurrence parfois déloyale d’autres pays. Si nous voulons rester la première puissance agricole d’Europe, nous devons encourager cette filière qui est constitutive de notre identité tout en étant essentielle à la vitalité de notre ruralité. 

 Aussi, je m’engagerai concrètement au parlement pour défendre la baisse des charges qui pèsent sur les agriculteurs et pour le lancement d’un grand chantier afin d’alléger leurs contraintes administratives et règlementaires ! 

LE CANAL SEINE NORD EUROPE COMME PRIORITÉ POUR CRÉER DES EMPLOIS.

 Ce grand projet, structurant pour notre région, connectera la Seine et l’Oise à l’Europe du Nord. Il peut devenir le projet du siècle si nous nous en donnons les moyens. Aujourd’hui, notamment grâce à l’engagement des Hauts-de-France, le canal est en bonne voie. Pour aboutir, il a besoin de l’engagement de tous les élus. 

Député, je serai mobilisé pour apporter tout l’appui possible au projet et notamment en faveur de la plateforme multimodale de Noyon. C’est à cette condition que le canal pourra apporter des emplois durables en favorisant l’installation d’entreprises sur notre circonscription. Là est le vrai intérêt du Canal. 

AUTANT DE PERMANENCES PARLEMENTAIRES QUE DE VILLES

ET DE VILLAGES !

 La richesse et la force de notre circonscription, ce sont ses villages et ses villes. De Noyon à Compiègne, de Cuts à Clairoix, en passant par Margny-les-Compiègne et Lassigny, je ne veux oublier aucun territoire. 

Parce que je crois en l’écoute et au travail de terrain, j’instaurerai une permanence mobile qui viendra à votre rencontre absolument partout. Je mettrai également en place une tournée annuelle d’échanges avec une réunion par commune pour parler avec ceux qui n’osent pas aller voir leurs élus ou qui n’en ont pas les moyens ! Proximité et relations directes rythmeront mon quotidien. 

UNE RÉSERVE PARLEMENTAIRE TRANSPARENTE, PARTICIPATIVE ET JUSTEMENT DISTRIBUÉE.

 Chaque Député dispose d’une «réserve parlementaire» qui permet de financer des projets municipaux ou associatifs. Je crois en l’utilité de ce financement qui répond concrètement à des besoins locaux. Trop longtemps ce financement était décidé sans concertation et en quasi secret.

 Je veux plus de transparence et de vérité. Je mettrai en place un «jury citoyen» dont les membres seront issus de toute la circonscription et qui se réunira chaque année pour délibérer de manière démocratique et transparente.